Agoraphobie – traitement et médicament – Faut-il consulter un médecin ?

Absolument. Il vous dira si vous souffrez d’anxiété, ou de dépression, ou des deux, et trouvera peut-être que vous avez besoin d’un traitement médicamenteux le temps de retrouver un mode de vie plus normal. Nous avons déjà abordé les risques liés aux prises de médicaments sur une longue période.

Votre médecin pourra aussi vous envoyer chez un psychologue ou un psychothérapeute capable de vous conseiller ou de vous proposer une thérapie cognitivo-comportementale. Ce traitement de désensibilisation consiste à pratiquer des exercices de relaxation et à s’entraîner progressivement à s’exposer aux situations que l’on redoute le plus, par exemple entrer dans un magasin ou prendre le bus. On vous demandera probablement de faire la liste de tout ce qui vous fait peur parmi les situations auxquelles vous êtes confronté. Ensuite, vous travaillerez sur cette liste en commençant par les situations les moins effrayantes.

Si votre médecin ne peut rien pour vous et si les médicaments ne vous sont d’aucune aide, vous n’avez rien à perdre, mais certainement beaucoup à gagner à essayer les suggestions qui suivent. Souvenez-vous que beaucoup de gens surmontent leur agoraphobie par leurs propres moyens. Pour pouvoir progresser, il vous faut d’abord accepter ce fait : même si vous ne vous en souvenez pas, votre cerveau conserve, cachée quelque part dans un coin, la mémoire d’un incident qui vous fait réagir à certaines situations par la peur. Si vous êtes extrêmement angoissé par beaucoup de choses, et en particulier par le fait de sortir de chez vous, vous aurez besoin d’une aide comme ma méthode. De même qu’une mélodie ou une odeur peuvent faire ressurgir un souvenir qu’on croyait oublié, le simple fait de penser à un lieu ou à une action – par exemple prendre le métro – peut faire remonter une peur à la surface, alors même qu’on ne se souvient pas consciemment de la première fois où on l’a éprouvée.

oui-je-veux-sauver-mon-couple