Attaque de panique et asthme

Souffrir de crises de panique, souffrir d’asthme et tenter de vivre une vie normale et heureuse semble quasi impossible. Ces deux problèmes peuvent être source de confusion en raison de certaines similitudes dans leurs symptômes.

Ces similitudes peuvent être effrayantes.  Les attaques de panique peuvent par certains aspects imiter certaines maladies graves.  Lors d’une crise, vous n’êtes jamais certain si c’est de l’asthme ou une crise de panique. J’explique cela dans ma méthode « Halte aux crises d’angoisse ».

Une attaque de panique ne vous tue pas, mais l’asthme peut être mortel.  Si vous avez la malchance de souffrir de ces deux problèmes, vous devez être extrêmement prudent.

De même certaines crises d’asthme peuvent causer tant d’anxiété que cela peut déclencher une crise de panique.  Qui a son tour pourrait aggraver la crise d’asthme.  C’est un cycle infernal.

Une crise d’asthme peut causer des difficultés à respirer pour la personne qui la vit et la sensation d’avoir la poitrine qui se resserre.  Malheureusement, une crise de panique peut donner également exactement les mêmes sensations. De même, dans les deux cas, il peut être difficile de penser, de se concentrer et de rester calme.

Une étude qui a été faite sur le sujet semble suggérer qu’il existe un lien entre l’asthme et le trouble de panique.  Les asthmatiques seraient susceptibles de développer des crises de panique et vice versa.  Une des deux conditions semble augmenter le risque d’avoir l’autre.

Si vous savez ce qui déclenche vos crises d’asthme, il est donc préférable d’essayer d’être extrêmement prudent, même si cela est plus facile à dire qu’à faire. Cependant, il est toujours préférable d’être préparé.

Concentrez-vous lorsque vous utilisez votre inhalateur.  Une étude faite sur le sujet a démontré qu’un bon nombre de personnes utilisent incorrectement leur inhalateur !

Il y a beaucoup de gens souffrant d’asthme qui utilisent d’autres remèdes alternatifs comme traitement. Si cela fonctionne pour eux (ou pour vous), renseignez-vous néanmoins sur la question car certaines de ces solutions alternatives peuvent également vous aider pour les crises de panique.

Mais attention tout de même car ces méthodes alternatives de traitement ne fonctionnent pas pour tout le monde.  Parlez toujours à un spécialiste du domaine concerné avant d’essayer quelque chose de nouveau.  Ne prenez jamais de médication de votre propre initiative.

Pour visiter le site web de mon livre « Halte aux crises d’angoisse », cliquez ici.

Cette information n’est pas destinée à remplacer les conseils d’un médecin. Nous déclinons toute responsabilité pour les décisions que vous prenez sur la base de ces informations.

oui-je-veux-sauver-mon-couple