Caféine et crises de panique

Beaucoup de gens boivent chaque jour d’innombrables tasses de thé ou de café, et se demandent ensuite pourquoi ils sont si nerveux. Prendre à jeun une tasse de thé ou de café forts est un puissant déclencheur de crises de panique. Beaucoup ne considèrent pas la caféine comme une drogue, ou pensent qu’elle ne peut agir que sur le système nerveux. Efforcez-vous de réduire votre consommation, surtout si vous avez les mamelons irrités, des allergies, des problèmes digestifs, des cystites, ou le syndrome des jambes sans repos, cette sensation pénible que vos jambes ne peuvent pas se détendre, qui vous oblige à les remuer sans cesse, même quand vous êtes au lit. Il se peut que vous n’ayez aucune difficulté à vous passer complètement de thé ou de café pendant quelque temps, voire définitivement. Mais il est important de noter que c’est beaucoup plus difficile pour certains, et, curieusement, ce ne sont pas toujours les plus gros buveurs de thé et de café forts ou de boissons caféinées. Chez les gens sensibles, réduire la consommation de caféine peut avoir des effets léthargiques, et l’abstinence totale peut provoquer nausées, maux de tête sévères, douleurs musculaires et articulaires et enfin dépression.

oui-je-veux-sauver-mon-couple