Le syndrome du décalage horaire ou « jet lag » provoque-t-il la crise d’angoisse

L’expression anglaise « jet lag » désigne les différents symptômes causés par le franchissement rapide de plusieurs fuseaux horaires. Les crises de panique dues au décalage horaire surviennent après le voyage, généralement pendant une semaine environ. Ce sont le plus souvent des crises légères au réveil, mais elles peuvent se produire à d’autres moments de la journée. Elles proviennent soit de la perturbation des taux de sucre sanguin à cause des repas pris à contretemps de l’horloge biologique, soit de l’augmentation des taux de sérotonine, une substance produite par le cerveau. C’est ce qu’on appelle le « syndrome d’irritation à la sérotonine ». En effet, l’air qui nous entoure est chargé en ions négatifs et positifs. On a montré que, lorsqu’il y a un excès d’ions positifs, les animaux deviennent agités, irritables et anxieux. Les êtres humains sensibles, en particulier sensibles aux changements de temps, sont également affectés. Vous êtes-vous déjà senti enflé, à l’étroit dans votre peau, avec une tendance au mal de tête et au nez bouché, à l’approche d’un orage, par vent chaud, à la pleine lune, ou dans un bureau rempli d’écrans d’ordinateurs et de lampes fluorescentes ? Dans tous ces cas, vous pouvez aussi vous sentir anxieux, déprimé, « pas dans votre assiette ». Pour soulager ces maux, vous pouvez acheter un ioniseur, petit appareil qui produit des ions négatifs. On en trouve dans la plupart des grands magasins, à partir de 50 €, mais parfois plus suivant la technologie. Ils sont également très utiles pour ceux qui souffrent d’allergies ou de problèmes respiratoires. Par ailleurs, l’eau courante (y compris celle qui coule d’une douche) et la mer sont des sources d’ions négatifs.

oui-je-veux-sauver-mon-couple