Les crises d’angoisse de Sophie

« Voici plusieurs mois que je ne prends plus le métro. »

« Il y a de cela bientôt un an, j’ai vécu une attaque de panique dans le métro. Je n’avais jamais vécu d’attaques de panique auparavant. J’étais une personne que l’on qualifierait de normale. »

« La rame de métro s’est arrêtée entre deux stations. J’ai entendu dans les haut-parleurs le conducteur de la rame nous dire qu’il ne s’agissait que d’un incident technique mineur. Que cela n’allait prendre au maximum qu’un quart d’heure. »

« J’ai commencé à paniquer comme ça sans raison subitement. Je me suis vu coincée, là debout, au milieu de toute cette foule. J’ai eu peur tout à coup d’étouffer. J’ai eu l’impression que mon corps n’avait plus de place ni d’espace pour respirer. J’ai manqué d’air. J’ai ma gorge qui se serrait. Et je me suis dit que j’allais tomber dans les pommes. J’allais m’évanouir. J’ai eu encore plus peur, car je me suis dit : si je m’évanouis ici, je vais mourir car tout le monde va me marcher dessus. »

Pour découvrir ma méthode « Halte aux crises d’angoisse », cliquez ici.

oui-je-veux-sauver-mon-couple