Natacha attrape des crises d’angoisse en prenant des somnifères

Natacha est une femme de 40 ans au caractère plutôt jovial et optimiste. Malheureusement à la suite d’un accident de voiture, elle souffre d’insomnie. Son médecin de famille lui prescrit des somnifères. Elle n’a jamais pris de somnifères auparavant. Après quelques jours, Natacha se sent déprimée. Elle continue à prendre des somnifères mais sa déprime ne passe pas. Après une dizaine de jours, elle fait sa première attaque de panique en voiture, suivi de trois autres crises dans la semaine qui suit.

Suite à une discussion avec un ami qui se fait soigner par homéopathie, elle décide d’arrêter les somnifères. Les premières nuits sont difficiles, mais au bout d’une semaine Natacha retrouve un sommeil plus ou moins convenable. Elle retrouve également le moral car sa dépression la quitte définitivement.

Après avoir arrêté la prise de somnifères, Natacha réalise quelques semaines plus tard qu’elle n’a plus jamais fait aucune attaque de panique. Heureusement pour elle, Natacha n’a pris des somnifères que quelques jours. C’est ce qui lui a permis de les arrêter net, comme cela, d’un coup. Si Natacha avait pris des somnifères plus longtemps, elle aurait été incapable d’arrêter de les prendre aussi brutalement. Elle serait alors entrée dans le cercle vicieux de l’addiction, et il y a fort à parier que ses crises d’angoisse ne se seraient pas arrêtées.

Les somnifères, les antidépresseurs, sont souvent prescrits par les médecins de famille lorsqu’ils sont consultés pour des problèmes de crises d’angoisse. Malheureusement chez certaines personnes ces somnifères, ces antidépresseurs sont le pire des remèdes car ils peuvent parfois provoquer ces crises d’angoisse contre lesquelles ils ont été prescrits. J’explique cela dans ma méthode « Halte aux crises d’angoisse ». J’en parlerai plus en détail dans un autre article.

Pour découvrir ma méthode « Halte aux crises d’angoisse », cliquez ici.

oui-je-veux-sauver-mon-couple