Souffrez-vous des symptômes de l’agoraphobie ?

En quoi d’agoraphobie consiste-t-elle ? On définit actuellement l’agoraphobie comme une peur prononcée de se trouver dans certaines situations, dans certains lieux d’où on ne peut s’échapper aisément ou dans lesquels on ne perçoit pas la possibilité d’être secouru en cas de difficulté. Ces lieux et ces situations comprennent la plupart des lieux publics tels que restaurants, salles de spectacle et grands magasins. L’agoraphobe redoute aussi les avenues dégagées, les places publiques et les ponts, les transports en commun comme les avions, les trains, le métro et les ascenseurs. Quand l’agoraphobe se déplace en voiture, il craint les embouteillages, les tunnels et les autoroutes. Ces lieux peuvent être déserts ou bien envahis par une foule anonyme et indifférente qui, cela ne fait pas l’ombre d’un doute, se désintéressera de lui s’il lui arrive malheur. L’agoraphobe évite donc soigneusement tous ces endroits inquiétants, et, autant que possible, reste chez lui, calfeutré dans son petit nid douillet. Mais, souvent, même chez lui, il ne peut rester seul : il lui faut quelqu’un, un ami, un proche qui pourra lui porter aide et assistance en cas de besoin.

oui-je-veux-sauver-mon-couple